Shue ShineVous avez été nombreux à déposer un commentaire sur le billet précédent (encore que j'ai des doutes sur certains auteurs), alors pour vous récompenser voici encore quelques vues prises au hasard des rues dans Saïgon. Après la cathédrale, vous pouvez y voir la mosquée Rahim érigée en 1885, un jeune cireur de chaussure shue shine qui a subtilisé mes godasses avant même que j'ai pu dire ouf et qui me les a rendues avec le sourire pour une poignée de dongs, à quelques mètres de là, une cérémonie de mariage avec deux limousines..., un mélange de papaye verte et de piment, le buffet du restaurant Quan An Ngon au 160 rue Pasteur.

BuffetPapaye & PimentMariageLimousine01Mosquée Rahim

Sax'n art CafeParmi les moment agréables de la semaine, cette soirée d'hier au Sax'n Art Cafe de la rue Lê Loi, avec Dung au sax alto (clin d'oeil du hasad, ce nom était aussi celui de mon père) qui a interprété avec ses collègues musiciens de fameux standards comme Cantaloupe Island d'Herbie Hancock ou encore All blue du grand Miles. Et comme un bonheur n'arrive jamais seul, Dung (prononcez Zung) va bientôt me donner des cours. J'ai en effet décidé de me remettre au sax après 15 années de silence. L'instrument sorti de son étui après toute ces années n'a pas pris une ride, on ne peut pas en dire autant de son propriétaire...