YamahaCela faisait longtemps que j'attendais ce moment. Cette fois-ci ça y est, j'ai enfin ma motorbike (une Yamaha Taurus 115cm3). Ca a été un peu compliqué car ici un étranger ne peut pas être propriétaire de ce genre de véhicule. Il a donc fallu que je sollicite Dien (prononcez Hien), un collègue qui a joué le rôle du owner pendant que je réunissais la coquette somme de 18 millions de dongs (environ 700€) en liquide bien sûr (une petite fortune ici, quand on sait que les salaires les plus bas tournent autour d'un million de VND. Mais ca ne s'arrête pas là car il faut encore que je fasse traduire mon permis de conduire en vietnamien!
Après avoir écouté les conseils des expats expérimentés (ne te retourne jamais, regarde toujours devant toi, roule plutôt au milieu de la route et ne démarre pas tout de suite au feu vert) je me suis laissé tenté par une expédition motorisée dans le centre ville de Saigon, à la recherche d'un coiffeur de rue. Effectivement il faut toujours éviter de rouler près du trottoir car de temps en temps on voit débouler une Honda à contre sens! Au début ça surprend un peu et après on s'y fait.
Bref je suis arrivé sans encombre au centre ville et comme je ne trouvais pas de coiffeur de rue (ils ont fait le ménage au centre ville), j'ai poussé la porte du premier salon de coiffure que j'ai croisé en demandant une haircut. Une ravissante hôtesse m'a alors installé dans un fauteuil, et a commencé à me masser la nuque, puis les épaules, le dos, les bras, pour finir par les mains en n'oubliant aucune phalange! Ca a bien duré 30 minutes et je dois reconnaître que c'était très agréable. Ensuite on m'a installé dans l'arrière boutique et là je me suis demandé ce qui allait m'arriver. On m'a invité à m'allonger la tête en arrière pour le shampoing qui était en fait le prolongement de la séance de massage. Là c'est le cuir chevelu et le visage qui y sont passés. Cela faisait bien 45 minutes que j'avais poussé la porte du salon et je me suis demandé si je m'étais bien fait comprendre en prononçant le mot haircut. J'ai été rassuré quand on m'a enfin installé dans le fauteuil où une autre personne, la coiffeuse celle-là, m'a demandé short or long?. J'ai répondu short et là en moins de 10 minutes je me suis retrouvé la boule à zéro à coup de tondeuse! Finalement tout cela ne m'a coûté que 170.000 Dongs, environ 5 euros.
La prochaine fois j'essayerai long.