Dung's FamilyIl y a près de 60 ans, un jeune vietnamien débarque à Marseille après un long voyage a bord d'un navire des Messageries Maritimes en provenance d'Indochine (nous sommes au début des années 50 et le Vietnam fait alors partie de l'Indochine française) . Il s'appelle Tran Ngoc Dung. Il laisse derrière lui ses deux soeurs et son frère (Dung est à l'extrémité droite de la photo).

mon pèreArrivé à Paris, il débute des études d'architecture mais se tourne finalement vers la médecine qu'il étudie à la faculté de Paris puis de Rennes. C'est là, au restaurant universitaire, qu'il rencontre une jeune bretonne de Plonéour-Lanvern,ma mère étudiante en fac d'Anglais qui deviendra sa femme quelques années plus tard et qui lui donnera quatre enfants: Jean-Jacques, Marie-Hélène, Marc-André et moi, le petit dernier...
Au début des années 60, à la fin de son internat et une fois passé sa thèse (sur la douve du foie), Dung et sa petite famille s'installent dans un petit port de pêche du pays Bigouden. C'est donc entre Lesconil et Pont-l'Abbé que le Docteur Tran (le premier du nom) effectuera toute sa carrière de médecin généraliste qui sera malheureusement interrompue en 1976 par un cancer du foie probablement des suites d'une hépatite B, comme c'est aujourd'hui encore très souvent le cas au Vietnam.

Tran's family 01Mais il faut croire que l'on n'échappe pas à son destin puisque les trois frères Tran finiront par devenir tous les trois médecins et que Marie Hélène, la soeur sera finalement infirmière après avoir débuté des études de langues orientales.



Voilà résumé très brièvement la saga de la famille Tran.