Phu My HungVous avez sans doute dans la tête l'image du Vietnam carte postale avec sa baie d'Along, ses pagodes, ses rizières où des buffles nonchalants pataugent dans la boue. Tout cela existe bien sûr mais rien de tel à Phu My Hung, le quartier où nous résidons au sud-ouest de Ho Chi Minh city.
Alors qu'il y a moins de 10 ans, ils n'y avait là que marécages, aujourd'hui s'élèvent des immeubles impersonnels qui bordent de larges avenues. Devant l'expansion démographique due à l'exode rurale, il a bien fallu construire de nouveaux quartiers et de nouveaux logements pour héberger toute cette main d'oeuvre venue des provinces allant tour. Quelle que soit la direction que l'on prend, cette nouvelle ville est un immense chantier à ciel ouvert où les ouvriers du bâtiment travaillent jours et nuits, 7 jours sur 7. Au pied d'une de ces tours en construction, des enfants se baignent nus dans une marre d'eau boueuse, alors que des ouvriers passent sans prêter attention. Un peu plus loin, un panneau indique Coté Cons avec un slogan qui en dit long: Our experience drives us forward
On n'est pas sorti de l'auberge...
Phu My HungPhu My HungPhu My HungPhu My HungPhu My Hung