Chau DocEn plus d'être un centre commercial cosmopolite où se côtoient les populations Khmers et Chams, et un lieu de passage entre Phnom Penh au Cambodge voisin et Saïgon, la mégalopole du sud Vietnam, Chau Doc est aussi un lieu de pèlerinage très important pour les bouddhistes qui viennent de tout le pays honorer la reine locale au Temple Ba Chua Xu (le temple de la reine du pays). On y croise une foule impressionnante de pèlerins et autres dévots qui viennent déposer un cochon grillé en guise d'offrande. Afin de rentabiliser le système, on m'a expliqué qu'un même cochon pouvait être "loué" par plusieurs familles successivement. On assiste ainsi à un vat-et-vient de cochons grillés qui défilent portés à dos d'homme devant les autels disposés devant la statue de la dite reine. Impossible d'approcher celle que tout le monde vénère tant il y a de monde...
Chau DocChau DocChau DocChau DocChau Doc

Chau DocUne fois que l'on a réussi à s'extraire de la foule, on escalade le mont Sam, situé juste à côté. C'est une curieuse colline très escarpée et qui est aussi un lieu de pèlerinage incontournable pour tout ceux dont le coeur permet d'escalader les 230 mètres de dénivelé. Le chemin est tortueux et bordé de multiples échoppes où on peut acheter des souvenirs en tout genre ou simplement faire une pause à contempler le paysage en contre-bas, allongé dans un hamac. Tous les 50 mètres, un petit temple miniature abrite un bouddha, histoire de rappeler que c'est avant tout un lieu spirituel propice à la méditation. Arrivé tout en haut, le spectacle est magnifique. Le mont Sam domine en effet toute la plaine allant-tour faite de rizières à perte de vue et presque à 360°. Au loin à l'ouest, on distingue les reliefs du Cambodge...
Chau DocChau Doc
Chau DocChau Doc