VolailleLes temps changent. Finie l'époque où il était très mal vu d'afficher ses volailles en public. La grippe aviaire faisait des ravages dans les basses-cours et les autorités avaient interdit les marchés de volailles. Le simple fait de détenir un ou deux poulets pouvait vous valoir une forte amende.

VolailleVolailleVolailleVolailleVolaille

Volaille Aujourd'hui les volatiles tiennent de nouveau le haut du pavé et on voit un peu partout oies, canards, poules et coqs. Mais la vie est dure pour nos amis les gallinacés. Enfermés dans des cages, attendant leur dernière heure à deux pas de l'étalage où les corps de leurs congénères viennent d'être exposés. Une fois sacrifié, leur condition n'est pas plus reluisante, exposés en plein soleil. Et que dire de ces 3 oies qui essayent de se frayer un chemin dans la circulation...