Morning at Sisowath quaiMorning at Sisowath quaiMorning at Sisowath quaiMorning at Sisowath quai
Escale à Phnom-Penh, la capitale du Cambodge, logée à la confluence du grand Mékong et du Tonlé-Sap. La ville prit réellement son essor qu'à partir de 1866, où elle devint le siège du palais royal. Ce qui fait tout le charme de cette ville, c'est justement cette localisation en bordure de fleuve, avec ce long quai "Sisowath" (nom d'un des rois du Cambodge) qui surplombe et longe le Tonlé Sap sur près de deux kilomètres.
Morning at Sisowath quaiC'est au levé du jour qu'il faut venir sentir l'âme de Phnom-Penh. Il est 6 heure du matin, le soleil n'est pas encore levé mais déjà les premiers groupes de danseurs et autres adeptes du Taï Chi, se regroupent autour d'une sono sur cette vaste esplanade de Sisowath quai. On passe ainsi de la musique pop la plus branchée à de la musique traditionnelle chinoise ou khmer à seulement quelques mètres de distance, avec bien entendu la chorégraphie adéquate.
Sisowath quaiSisowath quaiSisowath quaiSisowath quai
En contrebas, des pêcheurs s'activent sur des barques-sampans en lançant leur filet dans les eaux troubles du Tonlé Sap, tandis qu'une femme attend avec son enfant pour aller vendre les poissons sur le marché. Le soleil finit par émerger au dessus du Mékong tout proche, et illumine la façade des hôtels et des bars qui bordent l'avenue.
Sunrise on Tonlé Sap riverSunrise on Tonlé Sap riverSunrise on Tonlé Sap riverSunrise on Tonlé Sap river
Il est 6h30, un camion rempli de jeunes Khmers venus des campagnes environnantes s'arrête et déverse sa cargaison humaine Sisowath quaiavant de poursuivre sa route. Au même moment, des bonzes passent leur chemin avant qu'un éléphant ne poursuive sa route au milieu des voitures et des "tuk tuk", dans l'indifférence la plus totale!
C'est tout cela qui fait le charme de Sisowath quai. Un mélange de tradition et de modernité, de jeunes et de vieux, de trépidation et de lenteur, de scènes immuables et insolites. Et toujours cette nonchalance et ces sourires si particuliers.


J'allais oublier: dans "Sisowath" il y a "So what", le premier titre de l'album mythique "Kind of blue" de Miles Davis, à écouter et à réécouter sur Sisowath quai comme sur le quai Malbert...