Monk's Tak Bat
Si après le billet précédent vous êtes encore persuadé de la dureté de l'existence des moines de Luang Prabang, ces quelques dernières photos prises au bord de la Nam Khan en ce milieu d'après midi finiront par vous convaincre des bienfaits de la vie monacale. C'est en effet en traversant le petit pont en bambous à la recherche du bar du "Mekong beach and sunset view" que je suis tombé sur ce groupe de bonzillons en pleine méditation.
Monk's bathMonk's bathMonk's bathMonk's bath
Certes il y a l'absence de femme (le monastère n'abrite que des hommes) et le voeux de chasteté, mais avouez tout de même qu'il y a quelques avantages à pouvoir aller se baigner dans la rivière ou faire une partie de beach soccer avec une bande de potes après les cours du monastère. Je crois que pour mes vieux jours, si je devais me convertir à une religion, le bouddhisme Théravada aurait peut-être ma préférence.
Monk's bathMonk's bathMonk's bathMonk's bath
D'autant plus qu'on ne rentre pas dans les ordres pour toute une vie. Ces jeunes apprentis bonzes ne sont là que pour quelques mois, coincés entre la fin des études et l'entrée dans la vie active, ils s'accordent quelques mois de méditation (et de sport...) avant de rentrer dans le rang pour la plupart d'entre-eux. Elle est pas belle la vie de moine bouddhique?