Bouddhas
Déjà 100 billets publiés sur le bluetran's blog depuis le premier, mis en ligne le 9 juillet 2009. A l'époque j'étais loin de me douter qu'un peu moins de deux ans plus tard, vous seriez entre 60 et 90 à venir consulter chaque jour les dernières pages de ce blog. Les premiers mois, le compteur plafonnait à une dizaine de connections quotidiennes.
Mais plus que le nombre d'articles, c'est bien le nombre de commentaires qui me fait vraiment plaisir: 461 déposés à ce jour! Si je fais abstraction de mes propres messages, cela doit faire à peu près 400, soit une moyenne de 4 par billet avec un record de 29 commentaires pour la leçon de vietnamien n°3, avec bien sûr toujours autant de pertinence, d'imagination et d'humour. Continuez!

Pour fêter l'évènement, je vous propose donc de rester dans la lignée des billets précédents consacrés aux moines bouddhistes.
BouddhasBouddhasBouddhasBouddhas
"Mudra" (terme qui signifie "signe" en sanscrit) sont les différentes attitudes du bouddha. Elles répondent à des règles strictes de représentation, édictées au 3ème siècle. Ces gestes et attitudes sacrés revêtent un caractère symbolique. Par exemple le bouddha assis en virasana ("en tailleur"), main droite reposant sur le genou droit et main gauche, paume tournée vers le haut reposant sur le pied droit. C'est le bouddha triomphateur des tentations ou bouddha Maravijaya: Mara lui envoya les plus belles filles pour le séduire et l'empêcher ainsi d'atteindre l'illumination et la délivrance (du désir). Sous le regard de bouddha, elle se changèrent en créatures hideuses...
BouddhasBouddhasBouddhas
Un autre exemple avec cette représentation de bouddha debout, bras et mains tendues vers l'avant, doigts vers le haut. C'est "l'Abaya Mudra", symbolisant l'absence de crainte, la paix. Cette attitude est très représentée à Luang Prabang. Enfin cette autre représentation debout, bras pendant le long du corps dite du bouddha "appelant la pluie" ou encore "imperturbable".

Amis Brestois et Brestoises, adeptes du bouddhisme, c'est peut-être par votre attitude "imperturbable" que vous vous infligez ce foutu climat! Mais à choisir, je crois que je le préfère encore au bouddha Maravijaya...