Vinh Loc-Thai Nguyen
Ce n'est que tard dans la soirée que nous parvenons à Vinh Loc, bourgade située à un carrefour sur la route Ha Giang-Ha Noi. Il pleut, nous tentons notre chance dans une première Nha Nghi qui nous refuse le gîte pour la seule et unique raison que nos passeports sont étrangers! Sans doute la crainte de sanctions de la part du comité populaire local. Il faut savoir qu'aujourd'hui encore, il est interdit d'héberger des étrangers sans en informer les autorités. Ainsi la première chose que l'on vous demande en arrivant dans un hôtel, c'est votre passeport.
Vinh LocVinh Loc
On trouve finalement refuge dans une autre Nha Nghi qui semble moins regardante sur notre nationalité, et un restaurant genre salle des fêtes où des bassines de poulets attendent un banquet.
Phieng LiengPhieng Lieng
Le lendemain, fidèle à notre habitude, on prend un petit déjeuner local, traduisez "bol de phớ" dans une de ces gargotes en bordure de route. Celle-ci est particulièrement pittoresque avec son coin cuisine, un simple feu de bois et ses toilettes côté jardin potager composées d'une tôle ondulée et d'un seau en plastique. L'histoire ne dit pas si le précieux liquide servira à irriguer les belles salades qui lui font face...
Hồ Ba BểHồ Ba BểHồ Ba BểBa Bé lakeHồ Ba BểBa Bé lake
On the road again vers le lac Ba Bê, petit lac de montagne entouré de collines verdoyantes. On charge nos motos sur une des barges en bois qui font le service entre les deux berges. Rare moment de calme absolu au cours de ce voyage au nord du nord Vietnam.
Vinh Loc-Thai NguyenA midi, notre repas en terrasse est une nouvelle fois interrompu par des cris stridents. Il s'agit cette fois-ci d'une truie amarrée à l'arrière d'une mobylette. Je connaissais déjà les termes Xe Om ou Xe Honda, on peut donc qualifier de "Xe Heo" cette pratique. L'histoire se termine bien pour la vénérable dame, enfin libérée sous nos yeux.



Băc KanLa route vers Thai Nguyen nous fait traverser la province de Bac Kan (qui fut autrefois le théâtre de violents affrontements entre le corps expéditionnaire et le Viet Minh). Pascal nous a encore concocté un itinéraire "hors des sentiers battus" où la boue et les nids de poule se succèdent.Băc Kan Mais cette fois nous maîtrisons parfaitement nos 125cc Honda et arrivons sans encombre à Thai Nguyen en fin d'après midi. Ville importante, chef lieu du district du même nom. Le soir, on se retrouve au restaurant avec un groupe de vétérans Viet Minh en grande tenue, le poitrail recouvert de décoration en tout genre, la démarche un peu ébrieuse. Ils sont sans doute venu commémorer un fait d'armes.



Pascal Gérard David
Dernière photo des rescapés + Hang restée derrière le Nikon, peu avant notre entrée victorieuse dans Hanoi. Sans vouloir me vanter, vous aurez noté qu'il y en a qu'un qui a gardé le casque et le sourire...